coach  stage poitiers 2.05 au5.05.1013 005 img_1008 2013_03_buc_064 20140822_094621form-4.athlon.fr IMG_0091 vy5 2017-02-13 09.49.18-2 2017-02-13 09.42.21

Propos recueillis à l’occasion d’une soirée évènementielle :

Notre coach est né à Bordeaux et c’est donc sur les bords de la Garonne qu’il fera ses premiers pas…

Suite à une mutation du Papa, la famille entière déménage en 1967 pour venir s’installer à Vélizy Villacoublay dans les Yvelines. Après le collège, il effectue ses études au lycée agricole de Chambray-les-Tours. Ses pas le ramèneront cependant régulièrement vers le sud-ouest, terre de ses racines paternelles, pour des vacances dans la résidence de famille dans les Landes (40). C’est en arpentant les pentes du massif de la Rhune, au pays basque, qu’il se forge petit à petit un corps et un mental d’athlète. En effet, il privilégiera toujours la course à pied pour accéder au sommet (905 m) de cette montagne des Pyrénées occidentales, à la frontière franco-espagnole, qui offre un extraordinaire panorama à 360° sur les territoires basques traditionnels du Labourd et de la Navarre. Le train à crémaillère qui redescend au col de Saint-Ignace n’est quant à lui utilisé que pour les séquences de récupération. De vieux pottocks (chevaux sauvages) rustiques se souviennent encore avec émotion du jeune Wilfrid courant à leurs côtés à flanc de montagne…

Bien que possédant de réels dons de musicien qui auraient pu lui permettre d’être un soldat planqué dans une fanfare militaire en région parisienne, Wilfrid choisit d’effectuer un service d’engagé militaire de novembre 1980 à mai 1982 à Djibouti sur des terrains désertiques plus propices aux exploits physiques et à l’aguerrissement. Son encadrement détecte rapidement l’athlète qui sommeille et lui donne l’occasion d’exprimer tous ses talents naissants. C’est certainement au contact de ces soldats durs à la tâche et animés d’un solide esprit d’équipe que Wilfrid conforte sa vocation de sportif et son sens du service.

En mars 1983, suivant les pas de son père, c’est dans la Police Nationale qu’il décide de faire carrière au service de l’état et de ses semblables. Cette partie de sa vie étant classée « Très confidentiel », la rédaction n’est pas autorisée à en dire plus. Néanmoins quand on connaît la détermination et l’abnégation de Wilfrid, on sait qu’il s’est confronté pendant cette période aux formations très dures du sauvetage en montagne et en milieu aquatique.

Dans les années 1990, fidèle à sa passion, il milite rapidement pour le sport et effectue diverses expériences professionnelles comme animateur et directeur de centre de loisirs pour les jeunes des quartiers sensibles. En parallèle, dès 1984, Wilfrid endosse son survêtement dès qu’il quitte son uniforme, seul tout d’abord puis au sein d’un club d’athlétisme. Sur toutes les épreuves de course à pied auxquelles il participe, sa silhouette affutée de « chat maigre » combattif est vite repérée de ses adversaires. Son esprit combattif et son envie de dépassement le conduisent naturellement vers le Triathlon qui lui permet d’exprimer toutes ses qualités physiques et mentales. Il se qualifie au championnat du monde catégorie d’âge et participe avec succès en 1996 et 1997 au triathlon longue distance de Nice. Par la suite, après avoir repris des études dans le domaine du sport, il se lance dans des fonctions d’encadrement pour le Triathlon et l’Athlétisme. Il s’investit également les mercredis après midi à l’école des sports pour animer et faire découvrir aux plus petits de nombreuses activités sportives (course d’orientation, ultimate, …).

De 2002 à 2008, toujours animé du même idéal, il se tourne vers le sport adapté à Saint-Germain-en-Laye où on lui propose de développer des activités sportives au sein d’une structure au profit de personnes handicapés moteur. Pratiquement en auto-formation, le pari est réussi car le club à son départ compte une vingtaine d’inscrits qui participent tous les samedis après midi aux différents programmes élaborés par ses soins. Partout autour de lui, quelles que soient les circonstances et les personnes auxquelles il se consacre, il n’a de cesse de promouvoir les valeurs individuelles et collectives du sport sous toutes ses formes.

Il fut successivement pendant de nombreuses années entraineur de trois clubs d’Athlétisme avec un nombre toujours plus élevé d’adhérents, de participants toujours plus nombreux grâce à la pédagogie et à l’engagement de Wilfrid.

En avril 2011, il demandera sa retraite anticipée pour se tourner vers un autre projet : la création de la société FORM.ATHLON afin de répondre aux attentes des particuliers en matière de santé durable. Fort de son expérience acquise dans le domaine de la compétition mais aussi dans la prise en charge des pathologies liées à des pratiques sportives ou physiques incohérentes, il n’a qu’un seul but comme il aime le répéter si souvent : « Vous amenez le plus loin possible dans les meilleures conditions possibles ». A son programme : séance de course à pied, séance à domicile, séjour aventure, conseil en équilibre alimentaire…

J’exprime au nom de tous, nos plus chaleureux remerciements pour tout ce qu’il apporte et nous l’assurons que même si son âge le positionne dans la catégorie vétéran, il reste avant tout le jeune coach dynamique et pédagogue dont nous avons tous besoin……

Un ami Didier qui te veut du bien avec quelques complicités 

Wilfrid LALANDE, 58 ans, Accompagnant en projets sportifs et de santé durable, Conseiller en équilibre alimentaire

Tél : 06 61 88 50 98

E-mail : formathlon@free.fr

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *